L’une des particularités du vignoble Portugais est la variété incroyable de cépages indigènes, qui constituent un véritable trésor national. On dénombre plus de 250 cépages autochtones et voici un aperçu des plus connus.

douro1

Cépages blancs portugais

Alvarinho:

Le cépage Alvarinho permet la production de vins blancs de caractère, riches, minéraux avec des notes prédominantes de pêche et d’agrumes, et parfois de fruits et de fleurs tropicaux.

Ce cépage blanc de haute qualité est depuis bien longtemps, réputé dans le Nord Ouest du PortugaL et il est communément planté dans la partie Nord de la région de Vinho Verde, entre le fleuve Lima et le fleuve Minho qui établissent la frontière avec l’Espagne. Au cœur de ce territoire du Vinho Verde se trouve la célèbre sous-région de Monção et Melgaço.

Les vins issus du cépage Alvarinho possèdent davantage de corps et un degré plus élevé en alcool que la plupart des Vinho Verde, et sont souvent mis en bouteille comme une variété unique et étiquetés en tant que tels. Ces vins sont délicieux dès leur mise en bouteille et ont également un bon potentiel de garde. Les exploitants du reste du Portugal reconnaissent les qualités du cépage Alvarinho et sa culture tend à se propager vers le sud du pays.

 

Arinto / Pederna:

Le cépage Arinto Pederna produit des vins blancs élégants, minéraux, dotés de saveurs prédominantes de pomme et de citron, à savourer jeunes et frais mais qui peuvent gagner en complexité en vieillissant Arinto est le principal cépage des célèbres vins de Bucelas; des vins fins, élégants, issus d’un territoire situé un peu au nord de Lisbonne.

Il s’agit d’un cépage à maturation tardive possédant le grand avantage de conserver sa fraîcheur très marquée, même par temps chaud. Dès lors, il n’est guère étonnant qu’il soit cultivé un peu partout dans le pays, notamment dans les régions chaudes telles que l’Alentejo dans le but de contrebalancer un certain manque d’acidité.

Il ajoute souvent une touche d’élégance aux assemblages d’autres variétés de cépages blancs. Sa culture convient également à la fraîche région du Vinho Verde, où il est connu sous le nom de Pedernil. Sa forte acidité naturelle constitue également un avantage pour la production de vins pétillants.

 

Encruzado :

Le cépage Encruzado produit des vins blancs élégants, bien équilibrés et corsés avec des arômes délicats de fleurs et d’agrumes et parfois avec une minéralité intéressante. Très agréable pur et non boisé, le cépage Encruzado peut également faire !objet d’une fermentation ou d’un vieillissement en fûts de chêne, qui permettront d’obtenir des vins sérieux, fins et bien structurés pouvant vieillir et gagner en complexité avec le temps.

Vous êtes davantage susceptible de le trouver dans la région de Dão au Centre Nord du pays, soit sous forme de variété unique soit en assemblages; ces derniers comptent parmi les vins blancs portugais les plus intéressants. Côté vignoble, même sous des climats chauds, les cépages Encruzado conservent leur acidité fraîche et mûrissent à la perfection sans devenir trop doux.

 

Fernão Pires / Maria Gomes:

Le cépage Fernão Pires / Maria Gomes produit des raisins légers, fruités, odorants qui rappellent un peu l’arôme du Muscat. Les notes d’agrumes et les arômes de fleurs sont plus fraîches lors de vendanges précoces (à déguster jeune). Il est également utilisé pour les vins pétillants et peut-être occasionnellement vendangé plus tardivement pour produire des vins doux.

C’est le cépage blanc le plus cultivé au Portugal et sa culture est largement pratiquée dans l’ensemble du pays notamment le long de la côte occidentale, y compris au niveau de la péninsule de Setubal à proximité de Tejo, Lisbonne et Bairrada. Parfois connu sous le pseudonyme de Maria Gomes.

 

douro2

Cépages rouges portugais

Baga :

Ce cépage à maturation tardive produit souvent des vins rouges sans corps et tanniques qui peuvent être astringents lorsqu’ils sont bus jeunes, mais gagnent en complexité en vieillissant. Lors des années les plus chaudes, ou par une maturation ou une vinification habile, le cépage Baga peut produire des vins rouges riches et denses proposant des arômes de cerise et de quetsche lors de leur mise en bouteille.

En vieillissant, ce vin peut délivrer des arômes plus doux quoique plus complexes d’herbes aromatiques, de malt, de cèdre et de feuille de tabac. Son coeur est situé à Bairrada mais il est également cultivé ailleurs dans le Beiras, y compris à Dão. Il est également utilisé comme base pour élaborer des vins pétillants.

 

Castelão:

Ce cépage de raisin noir – le plus cultivé dans le Sud du Portugal – peut produire des vins fermes, fins dont l’arôme de framboise peut évoluer vers des notes de caractère de cèdre et de boîtes à cigares. Il convient idéalement à la région de Palme la sur la péninsule de Setubal au sud de Lisbonne dans le but de contrebalancer un certain manque d’acidité.

Il ajoute souvent une touche d’élégance aux assemblages d’autres variétés de cépages blancs. Sa culture convient également à la fraîche région du Vinho Verde, où il est connu sous le nom de Pederna. Sa forte acidité naturelle constitue également un avantage pour la production de vins pétillants.

 

Tinta Roriz / Aragonêz:

Le cépage Tinta Roriz – Aragonês produit des vins rouges fins et élégants aux arômes de fruits rouges, de prunes et de mûres dotés de solides tannins leur conférant un bon potentiel de garde. Ce cépage appelé Tinta Roriz dans le Nord du Portugal est l’un des meilleurs cépages pour le Porto et les vins du Douro, est aussi très présent dans la région de Dao.

Dans l’Alentejo, il est appelé Aragonês et est généralement utilisé pour les assemblages avec d’autres variétés telles que le Trincadeira.

 

Touriga Franca :

Le cépage Touriga Franca produit des vins intensément colorés, fermes mais aussi riches et aromatiques avec des accents floraux et des arômes de mûres. S’agissant de l’un des cinq cépages officiellement recommandés pour le Porto, il est également utilisé dans les assemblages de vins rouges du Douro.

En effet, il s’agit du cépage le plus répandu de la vallée du Douro. Il y est donc communément utilisé dans les assemblages.

 

Touriga Nacional:

Le cépage Touriga Nacional produit des vins fermes et intensément colorés (ainsi que du Porto) aux arômes et saveurs complexes qui rappellent la violette, la réglisse, le cassis et la framboise avec une nuance subtile herbacée de bergamote.

À la base, il s’agit d’un cépage du Nord du Portugal mais il est désormais cultivé dans tout le pays et peut potentiellement produire des vins de garde.

 

Trincadeira / Tinta Amarela:

Le cépage Trincadeira Tinta Amarela peut produire des vins rouges aux saveurs exceptionnellement nettes de framboise, d’épices, de poivre, d’herbes aromatiques avec une acidité très rafraîchissante.

Ce cépage rouge est cultivé partout au Portugal, notamment sur des terres sèches et chaudes, sa localisation idéale étant probablement l’Alentejo. Dans la région du Douro, ce cépage est plus connu sous le nom de Tinta Amarela.

 

Maintenant vous savez tout sur les principaux cépages des vins du Portugal !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.